FORMATION  >>  ÉCOLE D'ARBITRAGE  >>  SE TESTER SUR LA FAUTE ANTISPORTIVE
 
SE TESTER SUR LA FAUTE ANTISPORTIVE

Question : Faute antisportive ou non ? (clip 1)

source : recyclage arbitre fédéraux et nationaux septembre 2017
Réponse (clip 1) : ...

Question : Faute antisportive ou non ? (clip 2)

source : recyclage arbitre fédéraux et nationaux septembre 2017
Réponse (clip 2) : ...

Question : Faute antisportive ou non ? (clip 3)

source : recyclage arbitre fédéraux et nationaux septembre 2017
Réponse (clip 3) : ...

Question : Faute antisportive ou non ? (clip 4)

source : recyclage arbitre fédéraux et nationaux septembre 2017
Réponse (clip 4) : ...

Question : Faute antisportive ou non ? (clip 5)

source : recyclage arbitre fédéraux et nationaux septembre 2017
Réponse (clip 5) : ...

Question : Faute antisportive ou non ? (clip 6)

source : recyclage arbitre fédéraux et nationaux septembre 2017
Réponse (clip 6) : ...

Question : Faute antisportive ou non ? (clip 7)

source : recyclage arbitre fédéraux et nationaux septembre 2017
Réponse (clip 7) : ...

Question : Faute antisportive ou non ? (clip 8)

source : recyclage arbitre fédéraux et nationaux septembre 2017
Réponse (clip 8) : ...

Question : Faute antisportive ou non ? (clip 9)

source : recyclage arbitre fédéraux et nationaux septembre 2017
Réponse (clip 9) : ...

Question : Faute antisportive ou non ? (clip 10)

source : recyclage arbitre fédéraux et nationaux septembre 2017
Réponse (clip 10) : ...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Réponse (clip 1) : 
 
 
 
 
FAS. Le défenseur est battu et créé un contact non nécessaire dans le but de stopper la contre-attaque. Une faute antisportive doit être sifflée (C3).
Réponse (clip 2) : 
 
 
 
 
No call. Le défenseur saute verticalement et respect son cylindre. Il est percuté par l’attaquant qui le voit dans son champ visuel, en face de lui et qui ne peut s’arrêter ou changer de direction pour l’éviter. L’arbitre a raison de ne rien siffler.
Réponse (clip 3) : 
 
 
 
 
FAS. Le défenseur au milieu du terrain créé un contact non nécessaire dans le but de stopper la contre-attaque et lève le bras pour signifier à l’arbitre qu’il faut siffler. Désormais, une faute antisportive doit être sifflée (C3).
Réponse (clip 4) : 
 
 
 
 
No call. Le défenseur ne fait pas face à l’adversaire au moment du contact, mais il ne cherche pas à stopper la contre-attaque. C’est une bonne décision de laisser jouer et de ne pas siffler de faute antisportive.
Réponse (clip 5) : 
 
 
 
 
Faute simple. Lorsque le contact se produit, le joueur attaquant est déjà en action de tir ; Bien que cette faute semble correspondre au souhait du défenseur de stopper la contre-attaque, elle ne doit pas être sifflée antisportive car le critère (C3) ne s’applique plus lorsque le joueur est en action de tir.
Réponse (clip 6) : 
 
 
 
 
FAS. Le défenseur (13 blanc) créé un contact non nécessaire dans le but de stopper la contre-attaque. Désormais, ce type d’infraction doit être pénalisée par une faute antisportive (C3).
Réponse (clip 7) : 
 
 
 
 
Faute simple. Le défenseur (9 blanc) est responsable d’un contact illégal en étant face à son adversaire et en essayant de défendre correctement. Bien que son action stoppe la contre-attaque, il fait une action de défense légitime et ne doit pas être pénalisé d’une faute antisportive.
Réponse (clip 8) : 
 
 
 
 
FAS. Le défenseur (15 bleu) créé un contact non nécessaire au milieu du terrain dans le but de stopper la contre-attaque. Désormais, ce type d’infraction doit être pénalisée par une faute antisportive (C3).
Réponse (clip 9) : 
 
 
 
 
FAS. Le défenseur (13 bleu) créé un contact non nécessaire dans le but de stopper la contre-attaque. Ce genre d’infraction qui arrive souvent après une perte de balle d’un joueur doit être pénalisé par une faute antisportive (C3).
Réponse (clip 10) : 
 
 
 
 
FAS. Le défenseur (11 bleu) perd le ballon et commet une faute en zone arrière pour stopper la contre-attaque. Désormais, ce genre de contact doit être sanctionné par une faute antisportive (C3).